Niveau
Discipline
Province
Dates

COVID-19 - Sport et déconfinement à partir du 18 mai : la FfG répond à vos questions !

GAF GAM GR TR TU ACRO AERO Danse GpT Fitness Parkour & Freerunning
COVID-19 - Sport et déconfinement à partir du 18 mai : la FfG répond à vos questions !

Ce lundi 18 mai a ouvert une nouvelle phase de déconfinement des activités sportives. Qu'est-ce qui est permis et sous quelles conditions ? Retrouvez toutes les réponses à vos questions ci-dessous.

La FfG a conseillé à ses clubs de mettre fin à sa saison, mais ne l’a pas obligé. Les clubs qui veulent reprendre une activité correspondant à ce qui est autorisé à partir de ce lundi 18 mai 2020 PEUVENT le faire. Les membres restent bien assurés dans ce cas (respect des mesures et activité organisée par le club).

Nous voulons également, à l’instar de la Ministre Valérie Glatigny et de l’Administration des Sports, vous recommander de faire preuve de bon sens, de responsabilité et de respect strict des règles d’hygiène et de distanciation. Si la reprise des entraînements et des leçons dans le cadre défini n’est pas possible ou demande des aménagements trop complexes à mettre en œuvre, mieux vaut s’abstenir de les organiser, d’autant que d’autres possibilités s’offriront peut-être à nous dans trois semaines (le CNS ayant annoncé une nouvelle phase pour le 8 juin).

Vous trouverez ci-dessous :
* L’arrêté ministériel du 15/05/2020
* La circulaire de notre Ministre
* La FAQ "sport"

Ci-dessous, retrouvez également les réponses aux questions que vous vous posez le plus souvent :
1) Les activités devront-elles se dérouler dans une infrastructure sportive outdoor uniquement et ce, à l’exclusion des parkings, pelouses, parcs, … ?
La réponse est oui. En effet, la FAQ de la FWB stipule que « les groupes sportifs doivent s’entraîner dans des infrastructures sportives prévues à cet effet et que par infrastructure, il faut entendre terrain de sport ». Il nous semble, par conséquent, qu’outre faire un sport sur le terrain prévu pour ce sport, il est possible d’organiser un entraînement d’une discipline sur un terrain de sport d’une autre discipline mais avec un seul groupe de 20 personnes (ex. : un entrainement d’athlétisme sur un terrain de football).

2) Quelles distances physiques faudra-t-il veiller à respecter et à faire respecter ?
Le CNS indique que la distance de 1,5 mètre doit être la norme. Cependant, la circulaire de la Ministre des Sports indique qu’un écart de 5 mètres est vivement recommandé afin d’éviter toute propagation et/ou contamination et insiste sur cette distanciation en ajoutant « qu’il est impératif de rappeler aux sportifs confirmés ou non de respecter durant leur pratique sportive une distance sanitaire d’au moins 5 mètres afin de tenir compte des phénomènes de transpiration et de ventilation » suivant d’ailleurs en cela l’avis des experts.

3) Quid de la notion de groupes ?
La FAQ accompagnant la circulaire de la FWB fonctionne principalement à ce sujet sur base de recommandations et ne précise pas si entraîneur fait partie de 20 :
• Un entraîneur peut-il superviser plusieurs groupes sur une journée ?
Il est recommandé de ne pas multiplier les entraînements sur une même journée pour un entraîneur afin de diminuer les facteurs de risques. Si l’entraîneur adopte une position d’observation lors de l’entrainement, il est recommandé qu’il conserve un masque.
• En tant que sportif puis-je faire partie de différents groupes ?
La notion de groupe doit être entendue comme un ensemble de personnes toujours les mêmes qui se retrouvent à intervalles réguliers pour pratiquer du sport. Afin de diminuer le facteur de propagation du virus, il est vivement conseillé de se limiter à un seul groupe.
• Différents groupes peuvent-ils se retrouver sur une même infrastructure sportive ?
Non. Les rassemblements sont toujours interdits. Par exemple, 2 groupes de 20 personnes ne peuvent se partager un terrain de football.

4) Qu’est-ce qu’un entraîneur ou un superviseur majeur selon l’arrêté et la circulaire ?
Les textes ne le précisent pas. Le bon sens pourrait être qu’il s’agit d’une personnes qui détient un brevet reconnus par l’Adeps ou un diplôme pédagogique, mais la notion semble plutôt devoir être interprétée largement.

5) Les activités physiques en plein air (n’impliquant pas de contacts physiques) seul ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit et/ou en compagnie de maximum deux autres personnes (toujours les mêmes) sont-elles toujours de mise ?
La réponse est oui moyennant le respect de distanciation de 1,5 mètre mais en recommandant 5 mètres en cas d’effort physique créant plus d’expectoration (ex. : course à pied). Cela veut également dire que l’on ne peut organiser un match de football à 10 sur une terrain de football ou dans un parc. La norme reste que les rassemblements sont interdits.

6) Location, vente ou partage de matériel, où en sommes-nous ?
La vente et la location de matériel sportif sont autorisées. En cas de location, il faudra bien veiller à désinfecter celui-ci avant et après. L’échange de matériel reste lui proscrit bien que la circulaire indique que « si d’aventure un échange doit survenir (ex : ramassage d’une balle de tennis,…), il est recommandé d’utiliser un gant et de procéder à la désinfection dudit matériel ».

7) Faut-il suivre les recommandations des fédérations sportives ?
La réponse est oui. Les fédérations communiquent régulièrement, via leurs sites et/ou réseaux sociaux des recommandations. A nouveau, c’est le sens des responsabilités et la préservation de la santé des sportifs qui doivent primer. Par ailleurs, elles ont également remis des plans de déconfinement progressif adaptés à leur(s) discipline(s) mais sont en attente qu’ils soient validés par le Conseil National de Sécurité. La FfG communiquera dès que possible à ce sujet.

Rappelons enfin que :
* Les halls sportifs (y compris pour des entraînements individuels), les salles de fitness et les piscines sont fermés (à l’exception de quelques centres Adeps pour les sportifs de haut niveau (SHN) et les Espoirs sportifs internationaux (ESI)). Aucune indication n’a été donnée par les autorités quant à des dates et/ou des modalités de réouverture des infrastructures indoor. Ceci n’a pas empêché l’AES et les fédérations concernées de dégager de premières pistes et continuer à travailler sur le sujet.
* Lorsqu’une infrastructure sportive outdoor est ouverte, les vestiaires, douches et buvettes sont rendus inaccessibles. Les toilettes et les distributeurs automatiques restent en service. Il est demandé au gestionnaire de l’infrastructure de s’assurer de la désinfection en continu des toilettes. Les défibrillateurs doivent rester accessibles.
* Le port du masque est fortement recommandé dans l’espace public et donc dans les infrastructures sportives de plein air également. Cependant, il n’est pas recommandé lors d’une pratique sportive plus soutenue car il sera rapidement saturé en vapeur d’eau et perdra toute son efficacité.
* Si les déplacements pour des activités sportives sont désormais autorisés, après l’exercice de ces activités, le retour direct à son domicile est obligatoire.
* Les manifestations à caractère sportif restent interdites au moins jusqu’au 30 juin.
* Les compétitions sportives professionnelles et amateurs sont également interdites jusqu’au 31 juillet prochain.
* La possibilité d’organiser des stages en été n’a fait l’objet d’aucune information de la part des autorités à ce jour.
* Les cotisations ne doivent pas obligatoirement faire l’objet de remboursement.
* Les modalités pratiques (formulaires) de l’utilisation de l’enveloppe (4 millions d’euros) consacrée aux clubs et fédérations dans le cadre du Fonds d’aide d’urgence ne sont pas encore arrêtées

La FfG reste bien entendu à votre disposition durant cette période délicate. Nous restons joignables en semaine au 02/234 38 38 ou par Email à info@FfGym.be.

Photo : Anh Viet Chau

GOBELGYM FWB Adeps Be Gold Euromillions Gymnova Agiva Arena Panathlon AMGS