Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Marketing

Certaines fonctionnalités peuvent utiliser des cookies pour l'analyse comportementale, la publicité et/ou l'étude de marché.

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Jeux Olympiques : Ces gymnastes francophones qui ont représenté les couleurs belges

Compétitions  |  Il y a 3 mois 1 jours 4 heures
Jeux Olympiques : Ces gymnastes francophones qui ont représenté les couleurs belges

Du 23 juillet au 8 août, Tokyo sera le théâtre des Jeux Olympiques. Pour la deuxième fois consécutive, la Belgique y envoie une équipe de Gymnastique Artistique Féminine. Parmi celle-ci, une gymnaste affiliée à la Fédération francophone de Gymnastique : Lisa Vaelen. C’est l’occasion pour nous de revenir sur ces gymnastes affiliées à la fédération francophone, qui ont elles aussi défendu le noir-jaune-rouge aux JO.

Depuis 1977 et la scission de la Fédération Royale Belge de Gymnastique en deux ailes linguistiques distinctes, ce ne sont pas moins de 6 gymnastes affiliées au sud du pays qui se sont qualifiées pour les Jeux Olympiques.

  • 2021 - Jeux Olympiques de Tokyo (Japon)

En 2021, une gymnaste affiliée à la FfG sera de la partie lors des Jeux Olympiques de Tokyo : Lisa Vaelen (Gympies). Soutenus et encouragés par la FfG, l’Adeps et Be Gold, Lisa, ses parents Herman et Martina, et son entraîneur de club Geert Verstreken, ont pris la décision d’intégrer Lisa au Centre de Haut Niveau de Gand en 2019 afin de s’entraîner aux côtés des gymnastes de l’équipe nationale en lice pour les Jeux.

Un choix gagnant, puisque Lisa foulera les praticables japonais le 25 juillet lors des qualifications !

Jeux Olympiques : Ces gymnastes francophones qui ont représenté les couleurs belges
  • 2000 - Jeux Olympiques de Sydney (Australie)

Seule gymnaste à Sydney, Sigrid Persoon (Gymnos de Charleroi) manque la finale du concours général de très peu. Avec 36.511 points, elle termine 43ème et est deuxième réserve.

Jeux Olympiques : Ces gymnastes francophones qui ont représenté les couleurs belges
  • 1996 - Jeux Olympiques d'Atlanta (Etats-Unis)

La gymnaste rythmique Cindy Stollenberg (La Royale Vaillante) est devenue la première gymnaste belge de l’ère moderne à se qualifier pour deux Jeux Olympiques (voir plus bas). C’est lors des Jeux d’Atlanta qu’elle obtient son meilleur résultat, avec une 31ème place.

Jeux Olympiques : Ces gymnastes francophones qui ont représenté les couleurs belges
  • 1992 - Jeux Olympiques de Barcelone (Espagne)

A Barcelone, on retrouve deux gymnastes belges. Bénédicte Evrard (Royal Espoirs Beaufays) impressionne en GAF et se qualifie pour la finale du concours général, où elle est 23ème des engagées. Mentionnons également Stéphanie Moreau (Royal Espoirs Beaufays), partenaire d’entraînement de Bénédicte. Aujourd’hui, elles sont toujours engagées dans la gymnastique, puisque Bénédicte est entraîneur au club les Flammes Essor et Stéphanie est au club Gymnasia.

En GR, la Verviétoise Cindy Stollenberg termine 39ème pour ses premiers Jeux (mais pas les derniers, voir 1996).

Jeux Olympiques : Ces gymnastes francophones qui ont représenté les couleurs belges
  • 1988 - Jeux Olympiques de Séoul (Corée du Sud)

En 1988, deux gymnastes belges foulent les praticables : Mauricette Geller en GAF (Royal Espoirs Beaufays) et Laurence Brihaye en GR (Gym 2000). Mauricette avait pris la 90ème place, alors que Laurence avait terminé 27ème.

Juste avant la scission de la FRBG, notons encore que deux autres francophones avait participé aux Jeux Olympiques, ceux de Montréal en 1976. La Bruxelloise Joelle de Keukeleire s’était d’ailleurs brillamment qualifiée pour la finale et a terminé à la 32ème place. Elle était accompagnée à Montréal de Monique Frères, qui a terminé 79ème.

Lisa Vaelen est donc la dernière en date d’une bien belle lignée. Suivez ses aventures tokyoïtes sur notre site et nos réseaux sociaux !

Photos : Marc Dumont/Freddy Hauglustaine

Autres articles