3 belges participeront au Championnat du monde 2016 de roue acrobatique!

3 belges participeront au Championnat du monde 2016 de roue acrobatique!

La 12 ème édition de ce Championnat du Monde aura lieu du 19 au 26 juin 2016 à Cincinnati, aux États-Unis

Depuis les années 90, le Championnat du monde de roue a lieu tous les 2 ans et est organisé par la Fédération Internationale de roue acrobatique IRV. Le 12ème Championnat du Monde aura lieu du 19 au 26 juin 2016 à Cincinnati, dans l’'état d’'Ohio, aux États-Unis. Plus de 150 gymnastes d’'une vingtaine de pays y participeront. Les plus grandes équipes sont celles des États-Unis, de l'’Allemagne et du Japon. Les plus petites délégations viennent du Brésil, de Pologne et du Danemark. Avec 3 participants  (1 senior et 2 filles juniors), la Belgique compte également parmi les toutes petites délégations.

La roue acrobatique (« Wheel gymnastics » en anglais et souvent appelé par son nom allemand « Rhönrad ») est une discipline gymnique spectaculaire mêlant dynamisme, acrobatie et perfection. La discipline a ses origines en Allemagne dans les années 1920 à 1930, et elle est devenue très populaire dans les pays germanophones comme l’Autriche et la Suisse, mais aussi dans de nombreux autres pays du monde entier comme le Japon, les Etats-Unis, les Pays-Bas, Israël, la Norvège, l’Australie, la Colombie, le Mexique etc. 

En Belgique, il existe actuellement 4 clubs qui proposent la roue acrobatique. Parmi ces 4 clubs se trouve le Gymnastique Club Malmedy, qui possède une section de roue acrobatique depuis quatre ans, deux clubs dans la région anversoise et le Gymnastique Club d'’Eupen. Ce dernier est le seul club belge à pratiquer la roue acrobatique de manière compétitive. Les 3 participants belges à ces Championnats du Monde en sont d'ailleurs tous issus.

Faites plus amples connaissances avec les 3 disciplines de la roue acrobatique:

- Ligne droite: Dans cette discipline, la roue évolue sur ses deux cerceaux sur une surface de 23x3 mètres. Les gymnastes montrent un exercice libre comportant au moins 8 éléments différents de difficulté la plus élevée possible. Une distinction est faite parmi les éléments centraux et décentraux. Lors des éléments centraux, le gymnaste se trouve dans la roue, proche du centre de celle-ci, tandis qu’il se trouve en dehors du centre de la roue pour les éléments décentraux.  Lors des éléments centraux, le gymnaste peut soit s’attacher les pieds au moyen de sangles, soit se déplacer librement sur les arceaux. Pour les éléments décentraux il n’a pas le choix : les pieds sont obligatoirement libres. Les seniors exécutent leur exercice sur musique. Le score total du gymnaste se compose de la note de difficulté (maximum 5 points) et de la note d’exécution (maximum 6 points). Chez les seniors, s’ajoute encore la note de musicalité (maximum 2 points). 

ligne droite.JPG

- Spirale: Lors de la spirale la roue se déplace en cercle sur un seul cerceau. Le gymnaste contrôle le mouvement de la roue grâce à de petites translations de son centre de gravité. En spirale on distingue entre la grande spirale et la petite spirale. Lors de la grande spirale la roue roule sur une trajectoire circulaire en aillant une inclinaison d’exactement 60°. Los de la petite spirale la roue pivote comme une pièce de monnaie avec une inclinaison de moins de 30°. Le gymnaste doit présenter ces deux types de spirales, durant son exercice et ramener la roue en position vertical en fin d’exercice, sans que les pieds ne soient posés au sol. La note finale du gymnaste se compose de la note de difficulté (maximum 6.6 points) et de la note d’exécution (maximum 6 points).  

spirale.JPG

- Saut: Pour cette discipline, le gymnaste lance sa roue, accomplit une course dynamique vers la roue, saute sur la roue en mouvement et effectue ensuite un saut de type salto ou autre. Tout comme dans les deux autres disciplines, la note finale dépend de la difficulté du saut ainsi que de son exécution.

saut.JPG

FWB Adeps Be Gold Lotto Gymnova Agiva Arena Panathlon AMGS